La fausse maîtresse de Honoré de Balzac

Publié le par Jémlyre

51JzA-uAZ-L._SL500_AA300_.jpg

Présentation de l'éditeur:


Tombé sous le charme de Clémentine Laginska, la femme de son meilleur ami, le comte Thaddée Paz n'a pas d'autre solution que de s'inventer une maîtresse pour ne pas succomber à la tentation...

Mon avis:


Petit roman lu très rapidement et qui m'a permis de me replonger le temps d'une soirée dans l'ambiance de la comédie humaine balzacienne.
Dans ces quelques pages il s'agit d'amour. Un amour très particulier auquel on a peur de céder. Alors, tous les stratagèmes sont bons pour éloigner l'être aimé alors que c'est plutôt le contraire que l'on voudrait.
Il semblerait qu'il y ait au moins une note autobiographique dans "la fausse maîtresse", faisant référence à une histoire d'amour compliquée vécue par l'auteur lui-même.
Fidèle à lui-même Balzac fait de belles descriptions, pas forcément longues cette fois-ci. Après avoir bien posé le cadre historico-politique du récit, il décrit les lieux et les personnages avec la minutie à laquelle il nous a habitués.

 

Les avis des membres de Partage Lecture

Publié dans Littérature classique

Commenter cet article