Et le jour pour eux sera comme la nuit de Ariane Bois

Publié le par Jémlyre

Titre: Et le jour pour eux sera comme la nuit

Auteur: Ariane Bois

Editeur: J'ai Lu

Nombre de pages: 122

Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions J'ai Lu que nous remercions chaleureusement.


4è de couverture:


«Denis d'Aubigné est bien mort, ce 23 janvier à huit heures du matin, dans la cour d'un immeuble bourgeois d'une rue paisible du XVe arrondissement de Paris.

Vingt ans, sept étages.»

Pourquoi un jeune homme, qui - pense-t-on - a tout pour lui, met-il brutalement fin à ses jours ? Un père, une mère, une grande soeur et un petit frère cherchent à répondre à cette question déchirante : comment vivre sans Denis ? On ne sait rien de la mort, sauf qu'elle change des vies.

 

Mon avis:

J'ai choisi de lire ce livre car le sujet m'intéresse vu mon métier mais aussi parce qu'il est d'actualité.
Le roman commence par le drame, événement qui bouleverse la vie en apparence bien rangée d'une famille.
Avec beaucoup de « pudeur » et de simplicité, l'auteur explore tout en finesse, la réaction de chaque personnage face à cet événement brutal, inattendu...
Culpabilité, interrogations, perplexité, autant de réactions qui montrent qu'en fin de compte, nous ne connaissons pas si bien les gens, même quand ils sont très proches. N'est ce pas Maupassant qui disait que l'être moral demeurait éternellement seul ?
Qu'avait-il donc ce jeune homme ? Pourquoi s'est-il supprimé ? N'avait-il pas « tout » pour être heureux ? Mais justement qu'est ce que ce « tout » ? Qu'est ce qui maintient ou pas l'envie de vivre ?
De nos jours, les jeunes subissent beaucoup de pression. La course à « la réussite sociale » qui passe
par une quasi obligation d'exceller dans ses études. Leur laisse-t-on assez le choix ? Ne malmène-t-on pas leur estime d'eux-même en plaçant trop haut la barre des exigences ?
Des questions douloureuses pour les membres de cette famille, avec un impact certain sur la vie de couple des parents. L'occasion leur est d'ailleurs donnée de remettre en question certains aspects de leur fonctionnement habituel.
Je trouve cependant dommage qu'il ait fallu distribuer des calmants dans une situation de deuil où il serait plus normal de donner libre cours aux émotions.
Être triste serait-il devenu une anomalie ?
Ce roman vaut largement la peine d'être lu. Je ne pense pas qu'il ait fallu faire en sorte que le livre soit plus long. Il s'agit d'un sujet grave. A chacun de nous de lire entre les lignes car des messages, il y en a à foison dans ces quelques pages.
Merci à l'éditeur pour cette découverte.


Les avis des membres de Partage Lecture


 

 

Publié dans Romans contemporains

Commenter cet article

Theoma 13/12/2010 10:15


En passant, un bilan du challenge, encore 6 mois, ici
http://www.audouchoc.com/article-bilan-2010-challenge-les-coups-de-coeur-de-la-blogosphere-61626842.html
@ bientôt ! ;-)


Jémlyre 31/12/2010 14:04



A bientôt !


J'en ai lu 1 /5 pour l'instant !


 



mimi54 05/12/2010 11:55


Merci de m'avoir donné l'eau à la bouche, de découvrir, et surtout de l'apprécier


Jémlyre 31/12/2010 14:05



Contente qu'il t'ait plu Mimi