Livre:Métamorphoses d'un mariage de Sandor Marai

Publié le par Jémlyre

Titre:Métamorphoses d'un mariage
Auteur: Sandor Marai
Edition: Le livre de poche
Nombre de pages:512




4è de couverture
:

Ilonka, Peter, Judit sont les acteurs d’un même drame. Chacun à leur tour, ils confient « leur » histoire comme on décline un rôle. L’épouse amoureuse et trahie. Le mari cédant à la passion. La domestique ambitieuse qui brise le couple.
En trois récits-confessions qui cernent au plus près la vérité des personnages par un subtil jeu de miroirs, Sándor Márai analyse avec une finesse saisissante sentiments et antagonismes de classe. Mais, au-delà, c’est la fin d’un monde et d’une société – la bourgeoisie hongroise de l’entre-deux-guerres – que dissèque avec lucidité le grand écrivain de la Mitteleuropa.


Mon avis:

Ce livre est d'une richesse incroyable au point où je pense qu'il faut le relire plus d'une fois pour en saisir tout le sens!

La description du ressenti de chaque personnage est tellement juste! et Marai sait tellement "se mettre dans la peau" de ses personnages féminins qu'il n'est pas sans me rappeler le style de Zweig, chez qui j'ai perçu cette même sensibilité.Une vraie "autopsie" psychologique.
Les mots sont si bien choisis et décrivent bien les états d'âme de chacun, je me suis même demandée s'il n'y avait pas quelques éléments autobiographique dans ce roman?

De multiples thèmes sont abordés, les principaux étant le parallèle entre la vie des bourgeois avec leurs petites habitudes et celle des gens défavorisés ainsi que l'interaction entre les deux, la futilité des choses matérielles (destruction et pertes pendant la guerre) et l'insatisfaction dans les rapports homme/femme.
Que recherche t-on finalement chez l'Autre? pourquoi pense-t-on que l'Autre est la clé de notre bonheur?

Une bonne partie du roman analyse également les transformations opérées dans la société hongroise à cette époque là (L'après-guerre, l'émigration aux USA, le système communiste/capitaliste...)et contient des réflexions autour de l'art et de l'écriture.
Quelques passages sont certes longs mais cette lecture a été un réel plaisir pour moi!

Publié dans Romans contemporains

Commenter cet article

Sourifleur 04/02/2010 20:16


Je vais également le lire, celui-là!


Jémlyre 04/02/2010 20:32


Oui, n'hésite pas.


Aliénor 02/07/2009 13:58

J'ai adoré moi aussi...tout comme "les braises".