Livre: De beaux lendemains de Russel Banks

Publié le par Jémlyre

Auteur: Russel Banks
Titre: De beaux lendemains
Editeur: Actes Sud, collection Babel
Nombre de pages: 336






4è de couverture
:

L'existence d'une bourgade au nord de l'Etat de New York a été bouleversée par l'accident d'un bus de ramassage scolaire, dans lequel ont péri de nombreux enfants du lieu. Les réactions de la petite communauté sont rapportées par les récits de quatre acteurs principaux. Il y a d'abord Dolorès Driscoll, la conductrice du bus scolaire accidenté, femme solide et généreuse, choquée par cette catastrophe. Vient Billy Ansel, le père inconsolable de deux des enfants morts. Ensuite, Mitchell Stephens, un avocat new-yorkais poursuivant avec une hargne passionnée les éventuels responsables de l'accident. Et enfin Nicole Burnell, adolescente promise à tous les succès, qui a perdu l'usage de ses jambes et découvre ses parents grâce à une lucidité chèrement payée. Ces quatre voix font connaître les habitants du village, leur douleur, et ressassent la question lancinante - qui est responsable ? - avec cette étonnante capacité qu'a Russell Banks de se mettre intimement dans la peau de ses personnages.


Mon avis:

J'ai trouvé le style intéressant, la relation entre le père et la fille terrible...c'est le moins que l'on puisse dire!
mais à la fin du livre, je suis restée sur ma faim, on dirait que quelque chose manquait à l'histoire...de plus, j'ai trouvé certains personnages extrêmement passifs!
En résumé, c'est un livre qui ne m'a pas spécialement marquée.

Publié dans Romans contemporains

Commenter cet article

Aliénor 08/06/2009 09:32

Bonjour et merci de ta visite. Je suis d'accord pour l'échange de lien entre nos nos deux blogs, et je viens d'ailleurs de t'ajouter sur le mien. A bientôt.

Audreyzaz 04/06/2009 01:55

Je l'ai lu moi aussi, j'ai bien aimé mais j'avoue qu'il y a quelque chose de déroutant sans vraiment trop savoir quoi, très peu de dialogue ça aussi ça peut désorienter le lecteur

helene 01/06/2009 21:47

A noter que ce livre a été adapté au cinéma par Atom Egoyan (1997) ... en fait, lorsque je l'ai vu, j'ignorais qu'il s'agissait d'une adaptation !