Livre:Sauve-moi de Guillaume Musso

Publié le par Jémlyre

Auteur: Guillaume Musso             
Titre: Sauve-moi
Edition:Pocket                            
Pages: 403







4è de couverture:

Rien ne prédisposait Juliette et Sam à se rencontrer. Encore moins à tomber amoureux. Leur rencontre est explosive et magique. L'espace d'un week-end à New York, ils vivent le coup de foudre et la passion. Mais voilà, chacun a menti à l'autre. Sam en se prétendant marié, Juliette en racontant qu'elle est avocate. Juliette doit repartir pour Paris, et Sam l'accompagne à l'aéroport. C'est l'instant décisif où leur destin peut basculer, mais ni Sam ni Juliette n'osent prononcer les mots qu'il faut. Une demi-heure plus tard, la nouvelle tombe : l'avion de Juliette a explosé en plein ciel. Sam sombre dans le désespoir. Mais il ignore que leur histoire est loin d'être terminée...



Mon avis:

La 4è de couverture promet mais le contenu déçoit...c'est un résumé de mon sentiment par rapport à ce livre.
Une lecture trop facile, idéale pour se reposer ou pour se permettre de rêver un tout petit peu, on en a certes besoin de temps en temps...
Etant férue de réalisme, j'ai toujours beaucoup de mal avec ce genre de livres; mais on m'a tellement parlé de Musso que j'ai voulu découvrir son écriture.
Un mélange de thriller et de roman à l'eau de rose.
Une ambiance sentimentale, bon enfant , naïve et bien sûr à la fin tout se passe bien, trop bien!
Quelques questionnements intéressants sur la providence, le destin et l'au-delà mais aussi quelques invraisemblances , notamment le retour en chair et en os de Grace qui est morte depuis 10 ans et qui a encore un badge de police.
Un livre essentiellement destiné à un public féminin(on y répertorie de nombreux fantasmes essentiellement féminins à mon sens, notamment le profil du héros)  et un scénario idéal pour un petit film.

Publié dans Romans contemporains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sourifleur 04/02/2010 20:13


j'aime bien Musso, je trouve "et après", le meilleur; c'est le récit le mieux construi, selon moi.